Refuge de la Roselette

Face à la chaîne du Mont Blanc ou perché sur un glacier

Cet été on explore des refuges aux multiples facettes aux Contamines-Montjoie (Haute Savoie). Face à la chaîne du Mont Blanc ou perché sur un glacier … Cet été, on explore des refuges aux multiples facettes aux Contamines-Montjoie !

Les bienfaits de la montagne toute l’année ne sont plus à prouver, ils ne demandent qu’à être vécus ! Oui, Les Contamines-Montjoie est une destination de vacances propice à la déconnexion. Entouré des Dômes de Miage, du Mont Blanc ou du Mont Joly, on s’immerge au coeur même de panoramas à couper le souffle à l’occasion d’une belle randonnée. Et pourquoi ne pas prolonger l’émerveillement avec une nuit au grand air ? La station recèle de belles adresses à découvrir tout l’été…des refuges avec vue à 360 degrés sur le massif alpin, c’est aux Contamines que ça se passe !

Refuge de la Roselette : Roulotte ou tipi, il n’y a plus qu’à choisir son spot face au Mont Blanc !

À 600 mètres de l’arrivée de la télécabine Le Signal, Cindy Dimpre et Roman Arrivetz, récents propriétaires de l’Auberge La Roselette depuis peu année proposent de séjourner à 1871 mètres d’altitude…dans 2 roulottes de 2 places ou dans un tipi de 5 places ! Un hébergement atypique pour tutoyer les étoiles et goûter au silence des nuits de haute montagne. Une expérience unique dans le jardin de ce restaurant d’altitude savoyard imaginé dans un véritable chalet d’alpage. Un refuge face au Mont Blanc qui offre quelques couchages en dortoir et propose à ses hôtes la demi-pension.

Plus d’infos : www.laroselette.com

Roulotte ou tipi
Roulotte ou tipi, il n’y a plus qu’à choisir son spot face au Mont Blanc !

Situé sur le tracé du GR du Beaufortain, le refuge de la Roselette est une étape sur de nombreuses randonnées

  • Randonnée à la journée : Tour Aiguille de la Roselette par le col de la Fenêtre ou randonnée en direction du Mont Joly
  • Randonnée sur plusieurs jours : Tour du Beaufortain et tour du Mont Blanc
  • Un circuit peut aussi être imaginé avec les refuges les plus proches. Départ du village des Contamines puis passage au refuge de la Roselette. On passe ensuite par les Prés, le refuge de La Balme, le col du Bonhomme, le refuge de la Croix du Bonhomme et enfin le plan de la Laye.

Refuge des Conscrits : Pour tutoyer la montagne en haut du glacier de Tré-la-Tête

Construit en 1942, ce refuge est ouvert de mi-mars à fin septembre. Accessible aux randonneurs grâce à la création d’un magnifique sentier en balcon et d’un pont tibétain vertigineux, ce refuge perché à 2602 mètres permet de découvrir des sommets exceptionnels tels que le Mont-Tondu, les Dômes de Miage et bien d’autres. Ce refuge est gardé depuis 10 ans par Christine Mattel. Originaire de Lorraine, Christine est tombée amoureuse des Contamines dès son plus jeune âge, en passant ses vacances aux Contamines. Elle a toujours su qu’elle ne voudrait exercer aucune autre profession.

Refuge des Conscrits
Refuge des Conscrits
Pour tutoyer la montagne en haut du glacier de Tré-la-Tête

Plus d’infos : www.refugedesconscrits.ffcam.fr

Idées randonnées depuis le refuge des Conscrits

  • Au départ du refuge : Aiguille de la Bérangère (3425 mètres), Dômes de Miage (3673 mètres), Aiguille nord de Tré-la-Tête (3892 mètres), Aiguille de la Lex Blanche (3555 mètres), Mont-Tondu, Col Infranchissable (3349 mètres) et Col du Tondu (2896 mètres).
  • Randonnée sur plusieurs jours : Aiguille de Bionnassay et Mont Blanc.

 Refuge des Prés : Dans un écrin de nature préservé au coeur de la réserve naturelle national des Contamines

On passe une nuit dans ce refuge confortable et qualitatif après une journée de randonnée dans la réserve naturelle nationale des Contamines ! Au programme, une soirée conviviale autour d’un repas gourmand fait maison concocté avec des produits locaux, de saison qui combleront les papilles de nos gourmands. Le petit plus, la contemplation du coucher de soleil sur la chaîne du Mont Blanc à ne pas manquer ! Situé à 1935 mètres d’altitude au pied des cols de la Fenêtre et de la Cicle, cet ancien alpage revalorisé a ouvert ses portes au coeur de la réserve naturelle la plus haute de France, dans un secteur ou aucun autre refuge n’est ouvert en hiver. Il est idéalement situé à proximité immédiate des sentiers internationaux du Tour du Mont-Blanc (GR TMB) et du GR5, du GRP du Tour du Pays du Mont-Blanc, sur le GRP du Tour du Beaufortain et enfin sur le tour du Val Montjoie. Accessible pour tous les niveaux, l’expérience s’adresse aux randonneurs souhaitant tester une première nuit en refuge.

 Refuge des Prés
Refuge des Prés : Dans un écrin de nature préservé au coeur de la réserve naturelle national des Contamines

Plus d’infos : www.lerefugedespres.com

Passionnées par la montagne et la nature, Céline et Adeline ont découvert l’incroyable métier d’aides- gardiennes dans les plus beaux refuges de Haute-Savoie. Du refuge du Couvercle à celui du Plan de l’Aiguille en passant par le refuge des Grands Mulets et des Cosmiques, elles ont acquis de remarquables connaissances du territoire et enregistrent 15 saisons d’expérience à deux. Ce n’est pas par hasard que ces deux jeunes femmes aux multiples compétences sont arrivées ici, au refuge des Prés au coeur même de la plus haute réserve naturelle de France, la réserve naturelle nationale des Contamines-Montjoie. Très bonnes amies depuis de nombreuses années, elles décident de faire une saison test ensemble au refuge du Plan de l’Aiguille en 2019 avant de se lancer définitivement dans une collaboration. À tout juste 31 et 38 ans, ce tandem de choc

C’est aussi un duo 100% féminin à 200% complémentaire au tempérament chaleureux et très accueillant. Avec une cuisine inspirée de nos grands-parents à la fois simple et gourmande exécutée sur place, elles prennent plaisir à gâter chaque hôte. Une priorité pour ce duo qui souhaite faire rimer convivialité et partage autour de la table dans ce refuge à taille humaine. C’est une équipe expérimentée qui n’en oublie pas pour autant sa sensibilité aux valeurs durables avec la sélection de produits locaux et de saison à l’heure de confectionner la carte du restaurant. Sans oublier leur volonté de s’approvisionner au maximum de matière première en vrac pour un minimum d’impact sur l’environnement.

Mais l’aventure ne s’arrête pas là puisque des idées, Adeline et Céline en ont plein la tête. Leurs objectifs sont multiples avec notamment le développement de projets pédagogiques avec les écoles en partenariat avec le réseau Educ’alpes. Pour elles, faire découvrir la montagne dès le plus jeune âge représente un enjeu essentiel et passer une nuit en refuge, c’est idéal pour s’en imprégner. La contemplation du lever ou du coucher de soleil, l’observation du ciel étoilé, la découverte de cet environnement protégé, la nuit en collectivité sont autant de moments propices au plaisir et à l’émerveillement « d’être » en montagne et d’en découvrir tous les bienfaits. Dans ce contexte de simplicité et de convivialité, les valeurs transmises aux jeunes prennent alors tous leurs sens.

Dès cet été, les premiers groupes scolaires à partir de la primaire auront donc la chance de vivre cette expérience extraordinaire auprès d’Adeline et Céline qui comptent bien faire découvrir ces merveilleux moments au plus grand nombre d’enfants. Dans le cadre du nouveau projet Sentinelle, elles oeuvrent également pour une meilleure connaissance des milieux de montagne qui évoluent en raison des changements climatiques avec le gestionnaire de la réserve naturelle (Asters-CEN74) et le Centre de Recherche sur les Ecosystèmes d’Altitude (CREA). Des gardiennes au sommet pour une expérience inédite dans l’une des plus belles réserves naturelles de France… ça se passe au refuge des Prés !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.